« Il était une "fée" , un mot qui rime avec rêver et passé, comme féerie avec généalogie » disait Patrick Lefur dans le hors-serie numéro 12 d’Artension en octobre 2013 en parlant de Marie Fernandez Perrin.

Marie s’inspire des photographies anciennes, de la musique tsigane et des contes traditionnels. Pour cette exposition intimiste "Jasmin et boîtes à musique", Marie nous propose des œuvres alliant photographie, collage, travail numérique et pictural. Une expo pleine de poésie, couleur et sincérité.