Ghislaine de Rougé

Après des années d’ études en Arts Plastiques, en peinture, j’ai eu besoin d’une troisième dimension, expérimenter un autre matériau : la Terre.

2012 marque la naissance de mes sculptures. De la faïence, je passe au grès, à la haute température pour incruster dans la terre les engobes et les émaux ; les couleurs des terres prennent des tons plus chaleureux. Le Féminin se pose avec dignité, esthétisme, verticalité , puis les corps matiérés s’élancent en mouvement, deviennent aériens.

Les couleurs plus présentes soulignent les dominantes ethnique et antique. Le visages se tournent vers le ciel comme dans une quête spirituelle, des groupes se forment parfois pour souligner leur complicité. Je modèle, assemble avec des plaques les grandes sculptures, Je porte les cuissons à 1250°C. J’associe le bois pour le lien avec la nature, les arbres.

Monika Liné-Gölz
Françoise Delaire Créations